Que vous soyez un débutant ou un professionnel chevronné, il existe une forme d’art martial pour vous. Le tai chi, le jujutsu, l’aïkido ou le muay thaï sont autant d’exemples d’arts pacifiques d’autodéfense. Si vous vous demandez quel est le meilleur choix, lisez ce qui suit.

Le tai chi

Le tai chi est l’une des formes les plus pacifiques d’arts martiaux. Ses principes, mouvements et théories peuvent être utilisés pour améliorer la santé et le bien-être. Le tai chi convient aux personnes de tous niveaux de forme physique, y compris les personnes âgées, et est peu coûteux. Les débutants peuvent apprendre l’art du tai-chi à la maison sans équipement spécial. Cette forme douce d’art martial peut être pratiquée seul ou dans un cours collectif. Les débutants ne doivent pas oublier de se donner le temps nécessaire pour apprendre les bases et développer un sens de l’attention.

Outre l’exercice physique, le tai-chi implique une méditation respiratoire et un nouveau mode de vie. Il est accessible à tous, quel que soit le niveau de forme physique ou l’âge. Au cours des premiers cours, vous commencerez par une seule respiration. Le mouvement lui-même est lent, méditatif et gracieux. Il est né en Chine comme une forme d’autodéfense. Les débutants sont encouragés à pratiquer le tai-chi dans un parc, afin de bénéficier de son effet apaisant sur l’esprit.

Jujutsu

Le nom « Jujutsu » se traduit par « technique douce » et décrit la philosophie sous-jacente de cet art. Cette méthode de combat est basée sur l’utilisation de petits mouvements circulaires pour manipuler les articulations et créer un effet de levier mécanique. Les techniques de frappe sont à la fois robustes et fluides et sont appliquées à proximité immédiate. La philosophie du Jujutsu met l’accent sur l’ennemi intérieur et intègre des concepts corporels et spirituels.

Contrairement à la plupart des arts martiaux, le Jujutsu se concentre sur l’utilisation de mouvements naturels au lieu de mouvements inutiles ou incontrôlés. Les mouvements incontrôlés des autres formes d’arts martiaux gaspillent l’énergie et rendent l’individu vulnérable. Si les mouvements rapides sont puissants, ils doivent être dirigés vers un but – se défendre. Un objectif clair doit être atteint avant chaque mouvement. C’est la clé qui fait du Jujutsu la forme la plus pacifique des arts martiaux.

Aïkido

Les principes de l’Aïkido sont simples. L’adversaire ne peut pas se joindre à une technique s’il a peur de l’attaque. Il ne peut pas être forcé à se joindre à une technique par la force ou l’intimidation. L’aïkido est une forme pacifique d’arts martiaux. L’épée en bois utilisée dans la pratique est appelée bokken. Cette forme d’arts martiaux est un moyen très puissant de combattre l’agression.

L’aïkido est un moyen très puissant de résoudre les conflits de manière pacifique. Il entraîne le pratiquant à cultiver une attitude calme et méditative. L’entraînement permet également au pratiquant de se concentrer et de se focaliser. À long terme, cela les rendra plus efficaces dans leur propre vie. En définitive, la pratique de l’Aïkido vous sera bénéfique sur le plan physique, mental et émotionnel. Cette forme d’arts martiaux vous aide à surmonter vos peurs.

Muay Thai

Le Muay Thai est une forme ancienne de combat à mains nues qui a évolué au fil des siècles. Il s’agissait d’une méthode de survie du plus fort qui permettait de comprendre comment se défendre. Les Thaïlandais devaient être constamment vigilants face aux ennemis, mais les guerres avec le Cambodge et la Birmanie ont remodelé cet art et appris à ses combattants à rester en vie. Aujourd’hui, le Muay Thai est l’une des formes d’arts martiaux les plus pacifiques au monde.

Les arts martiaux de Shaolin

Selon d’anciens scribes et artefacts chinois, les arts martiaux Shaolin remontent au 7e siècle. Les arts martiaux Shaolin, également connus sous le nom de Taijiquan, comptent parmi les formes d’arts martiaux les plus anciennes et les plus pacifiques au monde. Les moines Shaolin utilisent le kung-fu pour autre chose que le combat. Il a été prouvé que la pratique du kung-fu dans les temples Shaolin réduit les niveaux de colère et d’agressivité. Qu’il s’agisse des maîtres de kung-fu de Chine ou de ceux d’autres régions du monde, les étudiants de Shaolin doivent comprendre l’anatomie du corps humain pour maîtriser pleinement cet art.